Projet d’activités

Projet d’Activités Agro-Economique et de Rénovation de la Marélie

20180307_145105

20180307_144810

En vue de rénover une ferme disposant de 4 hectares à la Marélie en éco-habitat partagé et de créer une activité économique au travers d’un projet agro-écologique autour du lieu, nous souhaitons justifier de l’intérêt général des travaux afin de permettre la modification du PLU.

1 – Création d’une Association Loi 1901 :

L’association « Oasis La Marélie » à été fondé le 15 juillet 2018 et à pour objectif principal la réhabilitation des bâtis existants en alliant tradition et matériaux écologiques et entretien des espaces naturels dans le but de promouvoir la permaculture et l’agroécologie.

2 – La production de fruits et légumes biologiques de saison :

Parallèlement à l’association, il est prévu l’installation de deux agriculteurs sur place, dont la production serait entre-autre à destination des cantines scolaires, de restaurateurs ou de la population locale au travers de paniers ou de marchés locaux (filière courte privilégiée) mais aussi pour la production de plantes aromatiques transformées en plantes sèches.

Ces agriculteurs travailleront dans le respect de la biodiversité local ( label agriculture Bio et Simple )

Le travail agricole se ferait en concertation avec le propriétaire du bien immobilier et les deux agriculteurs installés avec de l’entraide. Une ouverture sur les communes environnantes est envisagée afin de créer des liens étroits avec la population locale.

3 – L‘élevage de poisson et culture hors sol « système aquaponique »

Pour cela un projet de rénovation de la grange est envisagé. Le principe de l’aquaponie consiste à associer l’élevage de poissons et la culture de plantes dans une même production sur des surfaces horssol réduites.

Elle permettra la culture de plantes aromatiques, médicinales et de légumes feuilles.

4 – La parcelle 447 :

Cette parcelle représente la maison d’ores et déjà habitable mais trop petite pour accueillir plus de 5 personnes.

Un changement de PLUi est demandé afin de pouvoir construire une maison d’habitation pour un agriculteur.

Afin d’accueillir dans les meilleures conditions de travail ces agriculteurs, il est prévu de rénover les bâtiments existants :

A droite la petite maison habitable et à gauche la grande maison.

5 – La parcelle 448 :

Sur cette parcelle il existe une grande maison destinée à accueillir des espaces de vies en commun et de proposer un gîte d’étape (5 chambres et 16 couchages)

Une grange est destinée aux besoins de l’activité agricole.

Une parti de sa toiture serait rénovée en serre et permettrait de transformer le bâtiment de lieu de stockage à celui de production (aquaponie) mais également de tirer parti des apports solaires passifs et de la luminosité naturelle.

Partie non effondré

Partie effondré

Sur cette même parcelle 448 un bassin de rétention d’eau pourrai être installé. Celui-ci capte les eaux de pluie et de ruissellement et permet d’être autonome en eau pour les besoins des bâtiments existants. On évite ainsi de puiser directement dans le système de distribution d’eau publique mais également dans la source présente sur le lieu.

Exemple de bassin naturel ou bassin de rétention d’eau.

6 – Les différents ajustements du PLUI demandés sont :

La parcelle 273 de 1510 m² pourrait faire l’objet d’une étude en vue d’un reclassement en zone constructible pouvant accueillir un éco-habitat de petite taille à savoir de 80m² à 100m² maximum.

La parcelle 418 de 968 m² serait utilisée pour de la phyto-épuration et un jardin potager.

La parcelle 448 est adéquate pour accueillir un bassin naturel d’eau.

Les parcelles 226 et 222 auraient vocation pédagogique avec création de jardins potagers pour des visites à la ferme, de découverte de techniques agricoles innovantes.

De plus, un accueil touristique à la ferme, sous forme d’habitat insolite ou de gîte d’étape compléteraient les revenues agricoles .

L’accueil de personnes en recherche de calme et de nature est privilégié

La classification en NL Nature et Loisir serait idéale.

marelie

marelie2

Les parcelles 298, 293, 292 et 304 restent en zone agricole

marelie3

marelie4

Publicités