Démarches en cours

Début 2017,

Monsieur Roger DUBIEN, maire de la commune du Brugeron prend connaissance de notre projet ainsi que notre volonté d’essayer d’obtenir une révision du PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) du Pays d’Olliergues.

Les raisons pour lesquelles nous sollicitons auprès de Monsieur le Maire la volonté d’obtenir un droit de permis de construire sur une parcelle figurant au cadastre sous la référence suivante AZ 273 en nature de taillis et pré d’une superficie de 1510 m² sont: La volonté  de faire exister une micro-ferme avec comme projet de construction et de rénovation sur un concept qui fait appel à des notions d’économie, d’écosystème  et de bioconstruction.

Dans un premier temps nous aimerions mettre en place une activité maraîcher et d’en faire bénéficier les gens de la commune et les différentes structures qui accueil un public comme les cantines scolaires etc. Donc pour cela il nous faut accueillir sur les lieux un couple ou au moins deux personnes ayant une formation de maraîcher comme le BPREA de maraîcher bio ou autre diplôme et qui aimeraient travailler dans la région et soutenir le projet. Bien sure ils pourront  bénéficier d’une écoconstruction à moindre coût, et donc  avoir le choix des matériaux ( les maisons en bois sont ainsi des écoconstruction) et la conception même (utilisation d’un nombre minimum de machines). L’écoconstruction se doit peu gourmande en énergie et d’utiliser un système de récupération d’eau voire de l’utilisation de l’énergie solaire.

Le terrain s’y prête bien et l’emplacement est judicieux : accès facile  par la route déjà existante sur la commune et possibilité je pense de viabiliser le terrain si besoin (à voir avec les services concernés).

Et la deuxième raison est que nous avons d’importants travaux de rénovation de la grange à réaliser donc une forte participation financière à prévoir.

Nous pourrions envisager par la suite une rénovation des autres bâtis d’habitation par des chantiers participatifs.

Une petite habitation est habitable de suite avec quelques améliorations à prévoir mais qui me permet d’y résider lors de mes déplacements, sachant que je réside pour l’instant en région Parisienne.

Monsieur le maire  fait suivre notre demande au service de l’urbanisme de la communauté des communes d’Ambert Livradois Forez qui est aujourd’hui compétente en matière d’aménagement du territoire et donc de l’urbanisme présent sur son territoire et nous préconise de prendre contact avec le service concerné. Nous rencontrons donc Madame Elodie Chantegrel , celle-ci nous demande de structurer d’avantage notre dossier concernant notre projet  et que celui-ci sera proposé lors de la prochaine réunion intercommunal qui se déroulera au alentour du mois de septembre 2017. ll nous met également en contact avec Nicolas Delorme  responsable du réseau agricole foncier sur le périmètre des communautés de communes d’Ambert Livradois Forez et Thiers Dore et montagne afin de faire connaître notre projet.

Entre temps en mai 2017 un courrier est envoyé a Monsieur le Maire. Ce courrier a pour objet: Plan Local d’Urbanisme (PLUi) du Pays d’Olliergues et stipule :

Il est apparaît que la procédure de déclaration de projet pouvait répondre aux objectifs fixés dans la révision « allégée »

Cette procédure permet de faire évoluer les règles d’urbanisme d’un PLUi afin d’autoriser la réalisation d’un projet public ou privé qui ne l’aurait pas été avec les dispositions réglementaires de ce même PLUi. Mais cette procédure est conditionnée à la notion d’intérêt général du projet.

En effet, c’est sur cette notion que le contrôle de légalité se basera pour effectuer son rapport. Il est donc indispensable que l’ensemble des projets qui peuvent faire l’objet d’une telle procédure puissent répondre à un intérêt général pour la commune et plus largement pour le territoire Ambert Livradois Forez.

Nous ne manqueront pas de vous tenir informé des avancées du dossier et bien évidemment vous continuez à être associé à cette procédure d’évolution du PLUi du Pays d’Olliergues. Les agents et moi même restons à votre disposition si vous souhaitez plus de précisions sur ce projet.

Puis en août 2017, nouveau mail reçu d’Elodie Chantegrelle qui a pour objet : Déclaration de projet. Le message dit : Dans le cadre de la modification et des déclarations des projets relatifs au PLUi du Pays d’Olliergues, le bureau d’études en charge du dossier souhaiterait s’entretenir avec vous sur le projet afin de rédiger le document pour votre projet à la Marélie.

un rendez vous est convenu le 14 septembre 2017 afin d’échanger sur le projet. Un groupe de quatre personnes sont venu visiter les lieux et ont pris en compte les différents aspects possibles du projet. En conclusion ils ne sont pas fermé sur les éventuelles possibilités du lieu existent mais que nous devons avancer sur la construction du projet et des différents travaux à venir. 

PROJET DE RÉNOVATION

Concernant les habitations existantes :

Projet de rénovation sur un concept qui fait appel à des notions d’économie, d’écosystème et de bioconstruction.

Origine et nature des matériaux employés qui sont recherchés parmi ceux issus de ressources renouvelable, à partir de cycles de production courts, les moins énergivores et les moins polluants possibles. Ou en partie des matériaux écologiques choisis selon le climat régional pour un habitat sain et naturel.

Répondre à des exigences d’intégration par une architecture en cohérence globale avec l’environnement bâti ou naturel. Il a vocation à contribuer au respect ou à l’amélioration du paysage pré-existant.

Concernant la gestion de l’énergie, l’habitation a pour vocation d’utiliser les énergies renouvelables ( Solaire, bois …) et d’éviter, au maximum le recours aux énergies fossiles ou non renouvelables. les consommations électriques devront être maîtrisées, le recours au chauffage électrique devra être exclu.

La gestion de l’eau est aussi un point sur lequel devront porter les travaux à venir : Récupération de l’eau de pluie, limitation des consommations par des dispositifs adaptés et par l’implication des habitants.

Des moyens seront mis en œuvres pour favoriser pleinement le tri des déchets et valoriser la mise en place du recyclage des déchets ménager par exemples par le compostage.

On pourra également envisager la réalisation de station phytoépuration comme système d’assainissement des eaux usées ( Sanitaire, cuisine buanderie…) cela permettra l’élimination des polluants par voie naturelle sans aucun effet secondaire sur l’environnement ( Phytoépuration est au sens large l’épuration par les plantes). Pour les eaux d’évacuations des WC une fosse avec filtre pourra être envisagé mais cependant le mieux serait la fabrication de toilette sèche.

Concernant la partie écurie plus grange existante:

Une idée a été retenu sur les travaux a effectués concernant la toiture : Rabaisser la hauteur de la grange afin de diminuer le volume d’air à l’intérieur pour obtenir un meilleur rendement énergétique en utilisant le soleil comme énergie renouvelable. Pour cela la toiture accueillera une structure laissant passé la lumière comme le rôle d’une serre. On pourra également réutilisé cette chaleur pour chauffer la partie habitation.

 

 

 

Publicités